Et le travail dans tout ça mon bon monsieur !

Serait-ce parce que le travail comme valeur fait écho aux années Pétain qu’il semble absent du vocabulaire de l’entreprise ? La promesse mensongère  « travaillez plus pour gagner plus » que Sarkozy a faite aux Français n’a pas arrangé les choses. Et les socialistes lui porteront-ils le coup de grâce ? Quel message à la future génération pouvait bien être véhiculé avec la suppression de la bourse au mérite?

En ces temps de crise, des efforts sont demandés aux français…Des efforts fiscaux, mais je peine à trouver des politiques qui prônent le travail (à ne pas confondre avec l’emploi) comme solution de sortie à la crise.
Les burn outs se multiplient, le stress augmente, les tensions dans la sphère professionnelle sont palpables… On parle de manque de considération, d’opacité, d’incompréhension, de mal-être croissant et proportionnel au nombre de restructurations, mais assez rarement de surcharge de travail, tout simplement car il est rarement question de travail dans l’équation des entreprises. Et face à tous ces bouleversements amenés par le numérique sur l’évolution des métiers (quoi ? où ? comment ?) et la remise en question du travail ( à confondre avec emploi cette fois), peut être est-ce l’occasion de reposer la question de la valeur  « Travail » (au sens effort fourni) dans notre société ? 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s