Reportage vidéo de 4mn12 sur les Réseaux Sociaux d’Entreprise (RSE)

reportage RSEFrance 24 a diffusé dans son emission Sur Le Netun reportage traitant des Réseaux Sociaux d’Entreprise. Vous le trouverez également en bas de cet article.
La vidéo dure 4mn12 que vous réussirez bien à trouver dans la journée pour le visionner. Je ne vais donc pas vous résumer ce qui y est dit, mais plutôt vous dire pourquoi cette vidéo me semble intéressante…

TOUT D’ABORD, LE FORMAT VIDEO

Je ne sais pas pour vous, mais avec la veille sur les réseaux sociaux d’entreprise (RSE) que j’ai mise en place, je suis submergée de littérature sur le sujet. C’est souvent assez répétitif et donc un peu « bateau » ou alors ce sont des études plus techniques de 50 pages… qu’on a rarement le temps de lire avec l’attention qu’elles méritent. Avouons-le ! A l’instar de Fleur Pellerin qui a confessé n’avoir jamais lu Modiano. Ou alors si vraiment, vous avez le temps de les lire, je veux bien connaître votre secret, ou encore mieux, faites-en un résumé et partagez-le !

Là, il s’agit d’une vidéo courte que je partage avec vous, avec témoignages d’utilisateurs et analyse du phénomène.
Ceux qui s’intéressent de près aux RSE ne vont pas y apprendre grand chose, mais pour les non-inités, le format vidéo est tout de même plus attractif.
Personnellement, je crois très fort à la puissance du format vidéo comme outil d’échange au sein des entreprises. Imaginez que celles-ci décident de remplacer les reporting papiers par des debriefings de 2 ou 3 mn, auto-filmés grâce aux smartphones et partagés sur leur RSE !
Il n’y a rien d’extravagant à cette idée quand on connaît l’importance stratégique que l’entreprise accorde au format vidéo pour sa communication externe (particulièrement pour ses propriétés virales); et quand on constate la mode tsunami des selfies ! Pourquoi ne pas s’inspirer de ces deux tendances pour faciliter la communication interne des entreprises et donc l’échange d’informations en son sein ?

 

L’EVOLUTION RAPIDE DES RSE TEMOIGNANT DE LEUR ATTRACTIVITE GRANDISSANTE

Comme je vous le disais en préambule, le reportage a été diffusé cette semaine. On peut donc estimer qu’il a été tourné il y a environ un mois (en étant large). Vous remarquerez qu’à la 3ème minute du reportage (3mn10 exactement), Mériadec Blégent, directeur adjoint des études chez Opinion Way, déclare – je cite – « sur l’ambition de co-working, on sent bien queetude RSE opinion Way le RSE aujourd’hui n’arrive pas à porter ses promesses ». Il s’appuyait certainement sur une étude conduite avant le reportage. Or, Opinion Way vient justement de publier une étude sur les RSE pour Axys Consultants, dans laquelle il est expliqué (page 5) que – je cite encore – « les réseaux sociaux d’entreprise tiennent leur promesse : la mission de transversalité, de partage d’informations, et de facilitation de la communication arrivent nettement en tête des missions ressenties de ce type d’outils ».
Il n’est nullement question ici de remettre en question les compétences ou l’intégrité d’Opinion Way mais bien de mettre en avant l’évolution rapide des RSE en entreprise ou du moins leur appropriation croissante par les salariés.
Les outils et les usages collaboratifs avancent à grand pas dans les entreprises qui ont décidé d’investir dans ces logiques de partage.

 

LE RSE DOIT ETRE CONCU A PARTIR DES USAGES

Le reportage fait un zoom sur le RSE Whaller, conçu par Thomas Fauré, qui équipe désormais – entre autres – le groupe HAVAS. L’accent est porté par le fondateur et les utilisateurs sur le fait que ce RSE a été conçu à partir de l’usage que les individus faisaient « naturellement » de Facebook. Partant de là, l’ergonomie de l’outil n’a pas été changée par rapport au célébre réseau social grand public et les salariés du groupe ont pu s’approprier l’outil de manière intuitive. C’est seulement une fois que les salariés ont adopté l’outil qu’ils ont pu y calquer et co-construire des logiques métiers.
Lors de l’implémentation de solutions techniques collaboratives, il est essentiel de penser usage et donc homme plutôt qu’outils. On ne le répétera jamais assez.

 

LE RSE NE DOIT PAS ELIMINER LES RENCONTRES PHYSIQUES

L’importance de préserver le contact humain en organisant régulièrement des rencontres physiques, en pensant des lieux dans l’entreprise ou des tiers-lieux de partage et sociabilisation entre salariés, toutes hiérarchies confondues, n’est pas traité dans le sujet. Mais le reportage commence par une réunion dans une salle pleine de vraies gens ! Certains pensent que l’adoption massive d’outils numériques collaboratifs signent la fin de l’entreprise avec des humains. Ils ont raison de mettre l’accent sur cette dérive possible. Mais j’ai délibérément choisi de faire un printscreen de cette réunion physique pour souligner l’importance de trouver le bon équilibre entre outils collaboratifs, mobilité et échanges dans la vie réelle

 

Sur ce, j’espère que ça vous a donné envie de prendre ces 4mn12 ! Bon visionnage.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s