Le LabPostal, une autre idée de la Poste

labpostalLes 4 et 5 décembre 2014 avait lieu la 5ème édition du LabPostal, évènement vitrine des actions d’innovation numérique du Groupe La Poste. J’ai assisté à beaucoup de conférences, tables-rondes, ateliers et autre symposium autour de cette thématique, et au lendemain de cet évènement, 2 constats s’imposent à moi.

Les entreprises s’approprient de plus en plus le sujet du collaboratif

Le 1er constat que je peux faire, c’est le déplacement de l’hébergement de ce type d’évènement depuis les universités vers les CCI et technopôles et maintenant les entreprises. Rien de bien étonnant à ce que l’innovation numérique intéresse ces dernières en mal de croissance à l’heure de la digitalisation de l’économie… c’est la programmation des conférences et ateliers qui est particulièrement intéressante. Celle-ci est équitablement partagée entre d’un côté le Big Data et les Objets Connectés – marchés à forte croissance et valeur – et de l’autre l’Open Innovation et le collaboratif, beaucoup moins saisissable et mesurable, ce qui a normalement pour conséquence de peu intéresser les entreprises. Certes, il y a bien eu le phénomène du fameux Développement Durable et de la Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE) qui a donné lieu dans les années 2005-2010 à des milliers de colloques d’entreprises, mais le mélange des 2 mondes que sont les marchés d’avenir et les techniques expérimentales est assez inédit. Et dans un très prochain billet, je vous expliquerai en quoi le collaboratif n’est pas le nouvel avatar du DD dans l’entreprise.

C’est quoi cette autre idée de la Poste ?

Le fait que cet évènement – particulièrement réussi entre hub de démonstration des actions conduites par le groupe, conférences et ateliers – soit hébergé par la Poste me paraît également particulièrement intéressant. En effet, cet acteur du service public, privatisé, n’a pas forcément bonne réputation en terme d’énergie et dynamique innovatrices… mais il est en passe de réussir sa transformation numérique. Il est du moins sur la bonne voie. Pour mieux comprendre, voici une petite rétrospective de la Poste.

  • Historiquement, la Poste est le partenaire n° 1 du courrier des français…Dès lors, et comme le dit si bien leur pub sur les abonnements téléphoniques proposés par le groupe, « tout le monde est client chez la poste »
  • Puis vint Internet et la version numérique de nos courriers que sont les mails. Et là, que faisait la Poste ? Elle a complètement raté le virage et tous les français se sont tournés vers yahoo!, hotmail ou Gmail. Certains se sont trompés et ont misé sur Caramail, mais assez peu d’entre nous ont identifié la Poste comme partenaire de la distribution de nos courriels.
  • Aujourd’hui, l’Internet et les usages que nous en faisons est en pleine mutation et c’est l’opportunité pour les entreprises traditionnelles qui n’avaient pas mesuré l’enjeu que représente Internet de se rattraper et se refaire une santé. Cela n’a pas échappé à la Poste… qui se bouge : elle incube des startups, elle s’ouvre sur l’extérieur pour mieux comprendre le monde qui l’entoure – c’est ce qu’on appelle l’Open Innovation – car elle a conscience que dans ce monde interdépendant du fait de nos connexions en flux continus, elle ne peut prétendre y arriver seule. Et elle commence à mesurer qu’au centre de ces inter-connexions constructives et innovantes se trouve…. l’individu.

Et replacer l’individu au centre, c’est ça en fait ce qu’on appelle le collaboratif. L’individu, ses attentes et son expérience de consommation toujours plus personnalisée, c’est le collaboratif en marketing. L’individu, ses réseaux, sa matière grise, ses contributions dans un projet, c’est ça le collaboratif en management.
Il est en effet un 3ème constat que j’ai pu faire lors du LabPostal, c’est que ni experts, ni chercheurs, ni entreprises, ni usagers, ni nouveaux intéressés par le sujet ne peuvent donner une définition exacte de ce qu’on appelle le collaboratif. Le phénomène est tellement en pleine croissance dans un environnement aux mutations accélérées, qu’il n’a pas eu le temps de bien se définir avant d’être récupéré à toutes les sauces, perdant de son sens et de sa substance. Mais une chose est sûre, c’est qu’il est là, partout, dans notre quotidien et maintenant dans les entreprises. Et ça, c’est une bonne nouvelle !

Advertisements

Une réflexion sur “Le LabPostal, une autre idée de la Poste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s