Pourquoi il faut limiter le nombre de liens url quand vous publiez au sein de votre communauté

lien url a consommer avec modérationRien de pire que d’arriver dans un fil d’actualité supposé faire circuler et enrichir les connaissances des uns et des autres et de tomber sur une liste de liens URL. On essaie de deviner le sujet vers lequel il nous renvoie en distinguant des bouts de titres au milieu d’une chaine de 126caractères avec des / , des %, eacute c3a9/, .files, etc. On clique dessus, on perd la page ou ça ouvre un autre onglet et ceux qui n’ont pas abandonné se retrouvent avec 17 onglets ouverts sur son navigateur. En termes d’expérience utilisateur, on repassera.

Pour ceux qui ne sont pas convaincus de l’utilité et l’efficacité des outils collaboratifs, et qui sont un peu réticents, rien de mieux pour les dissuader définitivement.

Vous l’aurez compris, cet article traite de pourquoi il ne faut pas utiliser les liens à tire larigot et comment y parvenir.

Lire la suite

Publicités

ACTIVER une COMMUNAUTE COLLABORATIVE en entreprise : 2 pré-requis, 3 étapes et 4 approches

outilcollaboratifJe ne sais pas pour vous mais je me fais souvent avoir par les titres des articles (le plus fort dans ce domaine étant certainement Yahoo ! qui vous donne toujours envie de cliquer). A chaque fois que je clique sur un titre accrocheur, c’est parce qu’on m’a promis une méthode imparable, des règles d’or ultra-pratiques, des outils incontournables…et 9 fois sur 10, je sors frustrée de ma lecture. Je comprend la technique dite du leurre, c’est la 1ère chose qu’on apprend sur la rédaction d’un blog… mais la trouve légèrement malhonnête. Le titre de ce billet n’a donc rien de sexy marketing mais il a le mérite d’annoncer la couleur. Donc pour ceux qui souhaitent lire la suite, voici ce qu’ils trouveront au menu :

 

– Les 2 pré-requis indispensables pour réussir l’activation d’une communauté
– Les 3 étapes à suivre
– Les 4 approches possibles de communautés

Lire la suite

QUESTIONNAIRE : Êtes-vous prêts à « libérer » votre entreprise ?

Entreprise-libereeAlors que je commençais un article, j’avais envie de le rendre plus interactif. J’ai donc arrêté ma rédaction et ouvert un google form.  Je me suis dit qu’un questionnaire était peut être plus parlant pour vous aider à savoir si vous, chef d’entreprises ou de départements, vous seriez prêts à vous libérer.

Car avant de libérer l’entreprise, il s’agit bien de libérer le boss. Cela demande beaucoup de travail sur soi… sur lequel je ne suis pas compétente pour vous accompagner.

Mais j’espère que ce formulaire pourra être une 1ère étape et qu’il vous éclairera sur les avantages « business » (via l’innovation, la productivité et la prospection) et « personnels » de la libération de l’entreprise.

Lire la suite

Un bon travail collectif en entreprise, c’est comme un trajet en voiture réussi

covoiturage ou gpsAu lendemain de la victoire des Experts au championnat du monde de Handball au Qatar, la littérature sur le sujet allait bon train et j’ai eu l’occasion de lire , sur le blog de Nicolas Cordier, quelques réflexions de Claude Onesta, le coach libérateur de ces sportifs recordmen. Il nous rappelait qu’en plus des leaders et des suiveurs (catégorisation et dénomination avec laquelle je ne suis pas tout à fait d’accord, soit dit en passant), il existait une 3ème catégorie, toute aussi importante pour l’équilibre et le bon fonctionnement d’une équipe : « les créateurs de liens ou les « gentils » qui vont générer du savoir-vivre ensemble » allant de l’un à l’autre et se faisant, montrant qu’il est possible à chacun de se rapprocher et de partager des choses. Et tout de suite, la description de ces personnes-là, m’a instantanément fait penser au type dans la voiture, assis à l’arrière, penché vers l’avant accoudé aux repose-tête des sièges avant… Vous voyez ? Et en déroulant, je me suis dit qu’un bon travail collectif en entreprise, c’était en fait un peu comme un trajet en voiture réussi.

Lire la suite

Les chefs d’entreprise adhérents APM mieux préparés pour l’entreprise collaborative ?

APMAlors que l’APM (Association Progrès Management) vient de publier son 1ère baromètre sur l’état d’esprit des dirigeants d’entreprise, je l’ai étudié sous l’angle suivant: « Sont-ils prêts pour passer à un modèle d’entreprise collaborative ? ». L’étude ayant été réalisée sur un panel d’adhérents et sur un panel miroir de chefs d’entreprises non adhérents, il est possible de dégager une analyse comparative entre ces deux populations.

Commandée par le réseau APM, il n’est pas si surprenant de constater que l’étude montre une certaine « avance » de ses adhérents. Mais n’est-ce pas le principe même de ce genre de réseaux comptant de nombreux experts de tous genres à disposition de leurs membres, de mieux préparer les chefs d’entreprises aux mutations de demain ?

Lire la suite

Les RH et la e-transformation de l’entreprise

Capture d’écran 2015-01-12 à 15.27.58Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, rien que le titre de cet article me plaît. Aborder le chantier de la digitalisation des entreprises aussi par les RH plutôt que le seul marketing ou la DSI me paraît sain. Quand on parle de e-transformation, nous sommes d’accord que nous parlons de la mutation de l’entreprise à l’ère d’Internet. Cela a commencé il y a une quinzaine d’années avec la mise en ligne de portails et sites web d’entreprises. Plus récemment, cette mutation a pris la forme de l’invasion massive des marques dans les réseaux sociaux. Normal, c’est là où se trouvent les clients. Les entreprises ont confié leur communication à des agences digitales, en mode prestataire externes. En parallèle, a commencé à émerger l’idée que cette logique de réseau social pouvait aussi être efficace en interne. Les entreprises ont mobilisé leur DSI pour mettre en place des RSE ou Réseaux Sociaux d’Entreprises. Tout ça, sur fond de « le numérique a replacé l’individu au centre, il faut pouvoir répondre très précisément aux attentes des clients et pour se faire, l’intégrer en amont dans la chaîne de valeur des entreprises. » Le marketing a alors investi le chantier numérique. Et jusqu’à récemment, les directions des RH n’étaient que peu impliqués dans cette transformation. A croire que les entreprises pensaient pouvoir la mener à bien sans les salariés…

 

Lire la suite

Témoignages de collaborateurs de Sogilis, une entreprise libérée

Logo_Sogilis_ItwJe n’ai rien contre les Poult, ChronoFlex, et Favi. Au contraire leurs témoignages et exposition médiatique permettent de montrer la voie aux entreprises désireuses de se libérer et d’adopter un management plus approprié au contexte de travail actuel. Mais à force de parler toujours des mêmes, on pourrait se demander si elles ne sont pas l’exception qui confirme la règle… et bien non, la France compte de nombreuses entreprises en pleine croissance et qui ont fait le choix du collaboratif !
D’ailleurs, cet article parlera de l’une d’entre elles, moins visible mais tout autant libérée : Sogilis, qui développe des logiciels sur-mesure, utiles et durables. Et comme la parole aussi est libérée, c’est à 2 collaborateurs que j’ai demandé de me raconter ce que ça changeait concrètement de travailler dans une entreprise libérée versus une entreprise classique.

Lire la suite

Vidéo de 2mn13 expliquant comment favoriser l’innovation en entreprise

Cette vidéo permet de comprendre comment instaurer un esprit d’innovation dans l’entreprise en 2mn13.

Rien de très concret et finalement on y apprend pas grand chose de plus que ce que raconte ce blog, mais quand c’est dit et expliqué par un patron d’une entreprise de 3 000 personnes, ce n’est pas du prosélytisme, mais  un retour d’expériences, beaucoup plus valorisable et crédible !
Tous les mots clés y sont : management participatif, le manager chef d’orchestre, facilitateur de transversalité, valorisation de la prise d’initiatives et de l’échec, transversalité, contribution et collaboration de tous les salariés, l’ouverture aux tiers, etc…

En revanche, il est intéressant de constater qu’il n’est jamais fait référence à l’ingéniosité et créativité exceptionnelles des salariés qui auraient été recrutés et triés sur le volet. Car ce n’est pas le cas, le management collaboratif a l’air de marcher avec la très grande majorité des salariés, alors que perdez-vous à essayer ?

Du bon usage des outils collaboratifs

outilcollaboratifIl existe des centaines d’offres d’outils collaboratifs. Preuve, s’il en faut encore, que le collaboratif est l’avenir de l’entreprise.
Même les éditeurs de logiciels ne peuvent être à jour de la concurrence qui existe…et ne pourraient par conséquent mettre en avant leur spécificité et avantage concurrentiel par rapport aux autres.  Pas facile dans tout ça de faire son choix…
Mais heureusement, le choix de l’outil n’est pas la 1ère étape, mais la 3ème…

Lire la suite