Le service de réservistes citoyens : un pas vers la société collaborative ?


Alors que j’entendais en boucle hier sur les ondes la proposition du gouvernement de mettre en place un système de réservistes citoyens, je me suis dit qu’on faisait un pas de plus vers une société plus collaborative.

Vous ne voyez pas le lien ? C’est que nos élites politiques ont le chic pour faire d’une bonne idée une proposition qui ne peut pas plaire.  Mais je vais tenter de vous expliquer mon point de vue.
Lire la suite

Les chefs d’entreprise adhérents APM mieux préparés pour l’entreprise collaborative ?

APMAlors que l’APM (Association Progrès Management) vient de publier son 1ère baromètre sur l’état d’esprit des dirigeants d’entreprise, je l’ai étudié sous l’angle suivant: « Sont-ils prêts pour passer à un modèle d’entreprise collaborative ? ». L’étude ayant été réalisée sur un panel d’adhérents et sur un panel miroir de chefs d’entreprises non adhérents, il est possible de dégager une analyse comparative entre ces deux populations.

Commandée par le réseau APM, il n’est pas si surprenant de constater que l’étude montre une certaine « avance » de ses adhérents. Mais n’est-ce pas le principe même de ce genre de réseaux comptant de nombreux experts de tous genres à disposition de leurs membres, de mieux préparer les chefs d’entreprises aux mutations de demain ?

Lire la suite

Pourquoi il faut arrêter de rapprocher l’Intelligence Artificielle des films de science-fiction !

IA vs ICJe m’excuse par avance du style « expéditif » de cet article. Je le fais intentionnellement bref pour qu’il soit lu, car plus important que la transformation vers l’entreprise collaborative – mon sujet de prédilection – cet article traite de l’avenir de l’humanité. Rien que ça. Je ne suis pas en train de dire que cet article fera date, mais que le sujet qui y est traité concerne tout un chacun qui veut pouvoir rester libre et maître de ses décisions.
Alors, prenons 5 minutes pour le lire, commentons-le, enrichissons-le et faisons le circuler !
En introduction ou pour vous mettre en bouche, vous pouvez lire « l’appel de 700 personnalités sur les dangers de l’intelligence artificielle » qui a inspiré mon article… On pouvait lire hier sur le Figaro.fr que même Bill Gates, pourtant à l’origine d’avancées significatives dans l’IA, rejoint le mouvement. Mais là encore, les articles font appel aux scénarios catastrophe des films de science-fiction…

 

Lire la suite

Portrait non-robot du salarié de l’entreprise collaborative

portrait non robotA l’heure de l’avènement de la société et l’économie numériques et collaboratives, on est très prolifique sur la place de l’individu et la mutation de ses interactions sociales. Paradoxalement, quand on parle de la mutation de l’entreprise dans ce nouvel environnement, on parle outils, culture d’entreprise, et management de l’intelligence collective mais le salarié, sa posture, son rôle semblent bizarrement absent des réflexions. A l’heure où les entreprises peuvent faire l’erreur de trop miser sur  des robots artificiellement intelligents pour leur développement numérique, je souhaitais dresser le portrait (non) robot du salarié idéal au coeur des dispositifs de l’intelligence collective.

 

Lire la suite

Les RH et la e-transformation de l’entreprise

Capture d’écran 2015-01-12 à 15.27.58Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, rien que le titre de cet article me plaît. Aborder le chantier de la digitalisation des entreprises aussi par les RH plutôt que le seul marketing ou la DSI me paraît sain. Quand on parle de e-transformation, nous sommes d’accord que nous parlons de la mutation de l’entreprise à l’ère d’Internet. Cela a commencé il y a une quinzaine d’années avec la mise en ligne de portails et sites web d’entreprises. Plus récemment, cette mutation a pris la forme de l’invasion massive des marques dans les réseaux sociaux. Normal, c’est là où se trouvent les clients. Les entreprises ont confié leur communication à des agences digitales, en mode prestataire externes. En parallèle, a commencé à émerger l’idée que cette logique de réseau social pouvait aussi être efficace en interne. Les entreprises ont mobilisé leur DSI pour mettre en place des RSE ou Réseaux Sociaux d’Entreprises. Tout ça, sur fond de « le numérique a replacé l’individu au centre, il faut pouvoir répondre très précisément aux attentes des clients et pour se faire, l’intégrer en amont dans la chaîne de valeur des entreprises. » Le marketing a alors investi le chantier numérique. Et jusqu’à récemment, les directions des RH n’étaient que peu impliqués dans cette transformation. A croire que les entreprises pensaient pouvoir la mener à bien sans les salariés…

 

Lire la suite

Solidarité avec Charlie

j'aide charlie

Que l’on soit lecteur de Charlie Hebdo ou pas, sympathisant ou  non du journal, une voix unanime s’élève aux lendemains de ces actes barbares: il faut continuer à lutter pour la liberté d’expression, gage de la diversité qui fait la richesse d’une nation. Une aide d’urgence a été débloquée pour sauver le journal : 1M€ par l’Etat et 250k€ par Google. D’autres journaux rejoindront certainement ce soutien financier à commencer par Libération qui héberge l’équipe des survivants qui préparent le prochain numéro, qui sortira à 1M d’exemplaires qui seront à n’en pas douter tous vendus. L’hebdomadaire endeuillé compte 13 000 nouveaux abonnements en plus des 10 000 qui peinaient à le faire vivre. Un appel à don a été organisé par Presse et Pluralisme sur jaidecharlie.fr Lire la suite

Témoignage saisissant de 20 secondes pour vous expliquer que « l’intelligence artificielle seule menace la race humaine »

IA vs Intelligence collectiveBon, ben tout d’abord, je vous souhaite une très bonne et heureuse année 2015 en espérant que 2014 vous ait plus !

Je ne suis pas vraiment du genre à dresser des bilans de l’année passée. En revanche, je suis assez adepte du zapping de fin d’année de Canal+. Il offre une rétrospective divertissante sur l’année qui vient de s’écouler et les tout premiers jours de janvier, je suis plus réceptive au divertissement qu’à la réflexion intense… Mais cette fois-ci, croyant donner un peu de temps disponible de cerveau, j’y ai fait une découverte éclairante qui m’a donné envie de la partager.

Lire la suite

3 bonnes raisons 1/2 pour une entreprise de pratiquer le collaboratif

big data et collaboratifDans un récent article, j’expliquais que le « collaboratif » tenait, dans la programmation du LabPostal, l’évènement du Groupe La Poste sur l’innovation numérique, une place aussi importante que le Big Data. Je m’en réjouissais car si le Big Data est quantifié, chiffré, considéré comme le futur « or blanc » de l’économie, administré par des business units stratégiques bien identifiés, le collaboratif lui, est plus abstrait, aux contours flous…C’est d’ailleurs pour ces raisons qu’il est régulièrement comparé ou assimilé à l’émergence en son temps du Développement Durable; il est parfois géré par le département RSE d’une boîte alors qu’il devrait être envisagé de façon transversale; on trouve dans les réunions sur le collaboratif des startups, des directions du numérique, des représentants du monde de l’ESS…. Bref, on le range dans un tiroir un peu fourre-tout. Bien que le collaboratif prenne une importance croissante, les entreprises sous-estiment encore les réponses qu’il apporte à des enjeux majeurs, et notamment sous-évaluent sa complémentarité indispensable à l’exploitation du Big Data. Voici 3 raisons stratégiques pour lesquelles une entreprise a tout intérêt à investir dans le collaboratif autant que dans le Big Data.

Lire la suite

Témoignages de collaborateurs de Sogilis, une entreprise libérée

Logo_Sogilis_ItwJe n’ai rien contre les Poult, ChronoFlex, et Favi. Au contraire leurs témoignages et exposition médiatique permettent de montrer la voie aux entreprises désireuses de se libérer et d’adopter un management plus approprié au contexte de travail actuel. Mais à force de parler toujours des mêmes, on pourrait se demander si elles ne sont pas l’exception qui confirme la règle… et bien non, la France compte de nombreuses entreprises en pleine croissance et qui ont fait le choix du collaboratif !
D’ailleurs, cet article parlera de l’une d’entre elles, moins visible mais tout autant libérée : Sogilis, qui développe des logiciels sur-mesure, utiles et durables. Et comme la parole aussi est libérée, c’est à 2 collaborateurs que j’ai demandé de me raconter ce que ça changeait concrètement de travailler dans une entreprise libérée versus une entreprise classique.

Lire la suite